Programme de la journée d’études Une maison pour des nomades artistes de cirque et travail mobile

UNE MAISON POUR DES NOMADES ARTISTES DE CIRQUE ET TRAVAIL MOBILE MARDI 12 MARS 2019 À CHERBOURG 14h-16h30 Séminaire de recherche - La Brèche 17h-18h30 Conférence/débat - Hôtel de ville En partenariat avec La Brèche, Pôle national des arts du cirque et le Centre national des arts du cirque

Une maison pour des nomades.  Artistes de cirque et travail mobile 

Au programme, un séminaire pour les chercheur.e.s organisé de 14h à 16h30 à la Brèche, puis une conférence/débat ouverte au public et aux professionnel.le.s de 17h à 18h30 à l’hôtel de ville sur le thème du nomadisme et du travail mobile. 

Pour l’occasion, deux chercheurs sont invités à présenter leurs travaux. Arnaud Lemarchand, maître de conférences à l’Université du Havre interviendra sur le thème de l’habitat mobile. Stéphane Labarrière, critique et titulaire d’un master en Arts du spectacle, présentera notamment son ouvrage ‘Spectacle vivant à l’épreuve de l’itinérance’. 

Le CCCirque est un espace d’échanges, un lieu de soutien et de visibilité donnée à la recherche sur le cirque. Il est à l’origine de journées d’études, de travaux collaboratifs, de rapports d’études, de présentations publiques ou encore de projets d’édition. Son orientation se veut pluridisciplinaire et s’adresse avant tout aux chercheur.e.s et à toutes celles et ceux qui souhaitent soutenir la recherche scientifique sur le cirque. 

Arnaud Le Marchand 

Couverture du livre Enclaves nomades, habitat et travail mobiles, par Arnaud Le Marchand
Enclaves nomades. habitat et travail mobiles, par Arnaud Le Marchand

Arnaud Le Marchand est maître de conférences en sciences économiques à  l’université du Havre. Il collabore à la revue Multitudes, est membre de l’Équipe Éditoriale du réseau scientifique TERRA ; ses recherches portent sur l’économie du travail et l’économie urbaine dans la mondialisation. Il a notamment publié en 2011 Enclaves nomades. Habitat et travail mobiles aux éditions du croquant. 

 

 

Stéphane Labarrière

Couverture du livre Spectacle vivant à l'épreuve de l'itinérance. Magnétisme nomade et société de contrôle par Stéphane Labarrière
Spectacle vivant à l’épreuve de l’itinérance. Magnétisme nomade et société de contrôle par Stéphane Labarrière

Stéphane Labarrière est un passionné de la question noomade. Il est aussi un curieux des arts scéniques :  critique de spectacle, titulaire d’un master en arts du  spectacle, pratiquant de théâtre amateur… À l’hégémonie centralisatrice et verticale de la « culture pour tous » et son bras armé, la démocratisation  culturelle, il préfère opposer une vision plurielle et horizontale, celle des « cultures de tous, par tous ». Dans son ouvrage, Spectacle vivant à l’épreuve de l’itinérance, il introduit le concept de « magnétisme nomade » et le confronte à la « société de contrôle » de Michel Foucault. Il s’intéresse notamment aux questions de formatage culturel et de territorialisation à marche forcée des compagnies itinérantes. Il expose enfin son point de vue concernant la « machine de guerre » nomade de Gilles Deleuze et Félix Guattari, en la reliant à la notion de « structif ». 

Télécharger la présentation


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search